Un point de vue neutre à l’épreuve du temps

Réflexions autour du discours de Carl Spitteler, Prix Nobel de littérature. Conférence-débat

Lorsqu’éclate le premier conflit mondial, les Suisses sont divisés entre pro-Allemands et pro-Français, à tel point que le profond déséquilibre qui en résulte, met le pays en danger. Dans une conférence prononcée en 1914, Carl Spitteler dénonce cette situation. Il invite les Suisses à mieux se connaître, à se respecter et à se concentrer autour du drapeau national au nom d’une stricte neutralité. Cent ans plus tard, où en est la Suisse avec la neutralité? Comment le monde la perçoit-elle? Comment peut-on la conjuguer avec la solidarité et l’ouverture envers les autres? C’est l’objet de ce débat.

avec
Yves Daccord: Directeur du Comité International de la Croix-Rouge;
Andreas Gross: Anc. Conseiller national zurichois, politologue et historien;
Oskar Freysinger: Anc. Conseiller national et Conseiller d'État valaisan, Chef du Département de la formation et de la Sécurité, enseignant et écrivain;
Joelle Kuntz: journaliste et éditorialiste;
Jean-Daniel Ruch: Diplomate, Diplômé de l'IHEID, anc. Conseiller politique de la Procureure du Tribunal pénal international de l'ex-Yougoslavie, anc. ambassadeur de la Confédération en Yougoslavie et Monténégro, ambassadeur de la Confédération suisse en Israel, enfant de la Prévôté;

Entrée libre – collecte

Centre interrégional de perfectionnement (CIP), Auditorium

Chemin des Lovières 13
2720 Tramelan

Guidle AG

 
6340 Baar
Oben