Danse Macabre

Mise en scène de la danse macabre de Hugo Distler Ensemble vocal ad hoc / motets Jeunes et adultes / dialogues Marc van Wijnkoop / concept Patrick Ryf / direction musicale

Les soirées culturelles LUNDI A SEPT HEURES à Bienne, en collaboration avec la paroisse Pilgerweg Bielersee et le pasteur Marc van Wijnkoop, présentent l’impressionnant motet sur le thème de la danse macabre de Hugo Distler lors d’une mise en scène dépouillée. La direction musicale de l’ensemble ad hoc de 12 chanteurs et chanteuses est assurée par le chef de chorale Patrick Ryf.

Ce motet a été créé en 1934 pour la Fête des morts. Le chœur a capella pour quatre voix est composé de 14 vers chantés qui sont accompagnés de 12 vers récités. Ceux-ci ont comme modèle les anciennes strophes en bas allemand de la célèbre Danse macabre de Lübeck. Par opposition à ces textes oraux impitoyablement lapidaires par lesquels la mort exhorte les êtres humains d’âge et de statut social bien différents à la danse, il y a les choeurs tendres et aérés de Hugo Distler. Ces paroles proviennent du „Cherubinischer Wandersmann“ d’ Angelus Silesius.

 

Atelier PiaMaria

Rue de la Source 3
2502 Biel/Bienne
032 322 79 35
Haut