Nuit du court métrage à Bienne

La Nuit du court métrage vous accueille le 28 avril au cinéma Rex afin de présenter quatre programmes de court métrage riches et variés ainsi qu’une avantpremière locale. La cinéaste Lena von Döhren y présentera personnellement son film.

Le cinéma Rex vous invite le 28 avril dès 20h à un spectacle cinématographique de toute première qualité. Une avant-première exclusive sera dévoilée lors de l’ouverture de la longue nuit du court métrage. Le public à Bienne peut se réjouir du film d’animation « Der kleine Vogel und die Raupe » de Lena von Döhren. Ce court métrage d’animation, qui est l’œuvre de la société de production bernoise Schattenkabinett, a célébré sa première mondiale dans la section Génération de la Berlinale. Bienne accueillera la première projection suisse du film. C’est déjà la troisième aventure du petit oiseau, qui cette fois-ci est confronté à une chenille insolente et à un renard affamé. La cinéaste Lena von Döhren sera présente à la Nuit du court métrage à Bienne et donnera au public un aperçu passionnant de son travail.

Le film d’ouverture sera suivi du programme « SWISS SHORTS – Neue Kurzfilme aus der Schweiz ». La sélection comprend des favoris du public comme « Digital Immigrants » de Dennis Stauffer et Norbert Kottman et « Analysis Paralysis » de Anete Melece ainsi que des succès de festivals internationaux comme « Bon Voyage » de Marc Wilkins. « Bon Voyage » et « Digital Immigrants » ont récemment reçu le Prix du cinéma suisse pour le meilleur court métrage et meilleur film de diplôme respectivement. Juliette Klinke est une nouvelle cinéaste romande prometteuse à découvrir. Son court métrage « Les Dauphines » a célébré sa première dans le cadre de la section « Pardi di domani » au Festival de Locarno.

Fête de famille, Vive la France et le plus beau passe-temps du monde

Les trois programmes thématiques mettent eux aussi en valeur l’actualité. Au programme figurent 12 films européens qui ont fait fureur aux festivals internationaux ces deux dernières années. Sous le titre « FAMILY TIES - Ein Bund fürs Leben », quatre films présentent sous différentes perspectives la force de ce lien et exposent le caractère parfois très pénible de la famille. Le film « Import », qui a célébré sa première à Cannes dans le cadre des « Quinzaine des Réalisateurs », raconte l’histoire d’une famille de réfugiés bosniaques qui s‘embrouille dans les absurdités du quotidien d’un petit village des Pays-Bas. « Die Badewanne » est l’un des plus grands succès des courts métrages de langue allemande de ces dernières années, cette production présente trois frères qui tentent de reproduire une photo de leur enfance - une tentative qui finit plutôt en dispute. Mais le vrai cœur du programme est le court métrage norvégien « Small Talk » qui démasque avec humour la superficialité derrière l’idylle familiale qui semble parfait.

« C’EST LA VIE – Kleine Geschichten aus Frankreich » expose des courts métrages français récents d’une nouvelle génération de jeunes cinéastes qui cherchent la poésie au quotidien. On a le droit de sourire et de rire. Gérard Depardieu démontre dans le film d’ouverture qu’il fait bonne figure même en incarnant le rôle de babysitter solitaire. « Goût Bacon » présente un groupe d’adolescents qui découvre que le véritable amour a le goût de chips au bacon. Le court métrage de comédie magnifique « Le plombier » dévoile quant à lui un doubleur flamand qui remplace, au pied levé, un ami dans un film pornographique français.

Dans notre nocturne «THIS GIRL IS ON FIRE – Sex bleibt Nebensache » trois jeunes cinéastes posent un regard neuf sur la sexualité féminine et bouleversent les rôles de genre. Le film anglais « Dreamlands » est une histoire fébrile sur l’adolescence, la liberté, l’amour et la sexualité. Le film d’animation polonais « Pussy » est à la fois érotique, un peu salace et drôle. Grâce à cette combinaison réussie, il a déjà obtenu plus que 40 invitations aux festivals de court métrage et de film d’animation. Le film de clôture sera la comédie suédoise high-school « Girls and Boys ». Dans un monde où les rôles de genre sont inversés, les spectateurs font, à travers une approche originale, l’expérience des confusions pubertaires du premier amour – un point final cocasse qui invite à la réflexion sur les clichés enracinés. 

Les billets pour la Nuit du Court métrage de Bienne sont disponibles via le site www.cinevital.ch ou directement à la caisse du cinéma.

Cinéma Rex

Quai du bas 92
2502 Bienne
032 322 38 77

Kurzfilmnacht-Tour

Steiggasse 2
8401 Winterthur
Haut